Skip to content

Quand la cuisine devient un Art : l’Atelier Rodier

29 octobre 2013

Je suis une grande amatrice de cuisine !! Pour déguster les plats j’entends (je dois bien avouer que faire la cuisine est beaucoup moins ma tasse de thé). Mais MANGER, ça c’est ma passion !

J’aime ce qui est bon, j’aime ce qui est visuel, j’aime ce qui est goûteux, j’aime ce qui est raffiné, j’aime MANGER !

Et lorsque mes papilles tombent sur un chef aussi talentueux que Santiago Torrijos, elles jubilent et elles me poussent à partager tout cela avec vous.

C’est grâce aux conseils précieux de Sweet Paris que j’ai choisi de réserver à l’atelier Rodier pour les 7 ans de namour avec mon namoureux (il faut assumer son côté mielleux !)

Crédits @Grégory Copitet

Crédits @Grégory Copitet

Pour cette grande occasion, nous avions opté pour le menu dégustation : 2 entrées, 2 plats, 1 fromage, 2 desserts : 59 euros. Ce menu permet de se rendre compte de l’étendue du génie de Santiago !

En entrée :  « maquereau, vinaigre de riz, échalotte et mangue ». Moi qui n’aime pas le maquereau, je me suis régalée.

Crédit La Parisienne Trotteuse

 

La deuxième entrée était « œuf, asperges, fleur de bourache, citron vert ». La fleur de bourrache était extrêmement surprenante ! Elle a un goût iodé d’huitre ! C’est bluffant. Elle se mariait parfaitement avec la douceur de l’œuf et de l’asperge. Une très belle découverte !

Crédit La Parisienne Trotteuse

 

Le 1er plat était un poisson : Daurade , feuille d’huitre, pamplemousse. Là encore c’était délicieux.

Crédit La Parisienne Trotteuse

 

Le 2ème plat était un magret au vinaigre rouge. O jouissance absolue ! J’en aurai mangé encore et encore tellement c’était divin. Le chef avait saupoudré le magret d’une substance pétillante douce que je n’ai pas réussi à identifier mais qui m’a transportée.

Crédit La Parisienne Trotteuse

 

Le fromage se mariait à merveille avec l’espuma de pomme verte et le miel

Crédit La Parisienne Trotteuse

 

Le 1 er dessert était très fin : Paris Brest, mangue, gingembre. Le tout était subtilement dosé. C’était un dessert léger comme on les rêve.

Crédit La Parisienne Trotteuse

 

Le 2ème dessert était un crumesli passion chocolat banane, émulsion de yaourt. Très bon, très beau mais le 1er m’avait trop enchanté pour que je l’apprécie autant.

Crédit La Parisienne Trotteuse

 

A la fin du repas, une fois le seuil de la porte franchi vers l’extérieur, le chef, Santiago Torrijos est venu nous saluer et discuter avec nous comme il le fait avec chaque client ! Nous avons un peu eu l’impression de vivre un moment magique, à part, dans son restaurant.

Je vous conseillerais de prendre un menu normal avec des portions normales car les plats sont bien trop succulents pour se contenter des portions dégustation.

Et voilà, sur ce je vais réserver !! J’en ai l’eau à la bouche !

L’atelier Rodier, 17 rue Rodier, 75009 Paris, Tél: 01.53.20.94.90

Publicités
7 commentaires leave one →
  1. ParisByJules permalink
    9 décembre 2013 1503 14

    Eh voilà, moi aussi j’ai envie d’y retourner maintenant ! 🙂 Surtout que la carte change régulièrement, donc aucun risque de s’en lasser.

  2. 24 novembre 2013 1212 45

    je note l’adresse pour une prochaine fois. Ca me tente bien . Très jolie palette de couleur et très graphique

  3. 18 novembre 2013 1806 10

    waou on dirait des oeuvres d’art – très belles photos 🙂

  4. Alice Enrose permalink
    31 octobre 2013 2109 51

    Ca donne envie! Je note je note !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :